La Région s’engage pour une relance écologique, démocratique et sociale avec des mesures immédiates

UNE OPPORTUNITÉ SANS PRÉCÉDENT

La crise du COVID-19 exige des réponses fortes permettant de rebondir efficacement et de booster les politiques publiques vers plus de bien commun.

 

Un retour au business as usual n’étant pas une option, le Gouvernement Régional s’oppose aux logiques d’austérité, refuse de faire payer la facture aux plus vulnérables et s’interdit de diminuer ses ambitions en termes écologiques.


Pour faire de la crise une opportunité, le Gouvernement Régional lance le programme be.transition. Les investissements massifs réalisés dans le cadre de ce programme de redéploiement vont permettre la Transition vers une Région démocratique, écologique et sociale.

Le Gouvernement a donc décidé de prendre ses responsabilités. Il a choisi d'inscrire sa démarche dans des politiques de ruptures et s’est accordé sur l’adoption de mesures fortes pour être à la hauteur des grands enjeux de notre siècle.

 

LES 10 MESURES PHARES DE LA RÉGION

  1. Atteindre un quota de 50% de déplacements à vélo et la gratuité des transports publics

  2. Mettre fin au sans-abrisme grâce à l’utilisation des millions de m² vides à Bruxelles

  3. Geler l'augmentation des loyers pendant les prochaines 5 années et produire 40.000 unités de logements sociaux

  4. Atteindre une production locale et biologique à hauteur de 80% de la consommation alimentaire

  5. Verser une allocation universelle en monnaie locale avec laquelle les citoyen.ne.s pourront couvrir leurs dépenses de base et payer leurs impôts

  6. Verduriser la Région par la plantation d’arbres dans toutes les rues et l'extension des espaces verts existants

  7. Déclarer un moratoire sur l'implantation du réseau 5G sur l’entièreté du territoire régional

  8. Rénover thermiquement l’ensemble du parc immobilier public afin de diminuer drastiquement la consommation énergétique

  9. Investir massivement dans la culture et permettre aux travailleur.se.s de la culture d’obtenir un véritable statut et une plus grande sécurité d’emploi

  10. Relocaliser une partie importante de la production industrielle en valorisant les entreprises sociales, les circuits courts et l’économie circulaire